Les produits laitiers

Le beurre
Lire la suite

Le beurre

Il existe désormais différentes variétés de beurre, du beurre demi-sel, au beurre allégé, en passant par le beurre facile à tartiner. Chaque type de beurre propose ainsi de nouvelles saveurs en parfaite harmonie avec l’onctuosité de ce produit laitier.

L’émissaire de la laiterie

Le technicien-conseil maintient le contact permanent entre la laiterie (dont il est salarié) et ses fournisseurs : les éleveurs laitiers.
Parce qu’il faut le meilleur lait pour fabriquer les meilleurs produits laitiers, son rôle est de maintenir la continuité, la régularité et la qualité de la collecte du lait. Il assure le suivi technique de la qualité, en conseil auprès des éleveurs.

Et depuis le passage des exploitations à l’assurance qualité, il intervient de plus en plus comme un accompagnateur de projet professionnel : organisation de la salle de traite, optimisation du stockage réfrigéré du lait à la ferme…

L’art de convaincre

De par son rôle charnière entre l’usine et le producteur, le technicien-conseil est parfois relais, parfois tampon. Il veille à la conformité du lait par rapport aux exigences de qualité de l’usine, mais doit également rallier l’éleveur à sa cause pour le fidéliser, car le contexte est concurrentiel entre les laiteries. Rien n’empêche le producteur de lait de chercher un autre acheteur !

Le technicien-conseil doit donc être convaincant. Il doit rassurer le producteur sur sa capacité à suivre les exigences du cahier des charges. Pour cela, il doit être lui-même un bon technicien d’élevage.

Un rôle de médiateur

Les intérêts de chacun placent l’échange, la régularité et les qualités humaines au cœur de la relation entre le technicien-conseil et l’éleveur. Etre au service des producteurs de lait exige une grande disponibilité et…un talent de psychologue : gagner leur confiance demande de la patience et du temps.

Certaines exigences du cahier des charges peuvent entraîner des modifications dans la manière de travailler de l’éleveur et parfois des investissements. S’il lui est demandé, par exemple, de supprimer l’ensilage dans l’alimentation de son troupeau, il devra produire plus de foin et installer un équipement de séchage du foin en grange.
Le technicien-conseil est donc un véritable médiateur, chargé de trouver le meilleur compromis entre les difficultés du producteur et les objectifs de la laiterie