Les produits laitiers

jeunes étudiants champ de blé analyse ordinateur
Le beurre
Lire la suite

Le beurre

Il existe désormais différentes variétés de beurre, du beurre demi-sel, au beurre allégé, en passant par le beurre facile à tartiner. Chaque type de beurre propose ainsi de nouvelles saveurs en parfaite harmonie avec l’onctuosité de ce produit laitier.

Coordonner la reconquête de la qualité aquatique

Spécialiste de l’environnement et de la qualité de l’eau, l’animateur agricole de bassin versant(1) forme et coordonne les agriculteurs dans une démarche d’amélioration de l’écosystème aquatique.

Il les incite à reconquérir la qualité de l’eau et les mobilise pour qu’ils soient eux-mêmes acteurs de progrès, via diverses actions telles que
• Sensibiliser et informer les exploitants,
• Les mettre en relation avec les experts concernés
• Coordonner les actions sur le terrain.
Au cœur d’un dispositif qui réunit partenaires publics, instances professionnelles et exploitants, il peut être salarié d’un cabinet d’étude, d’un syndicat intercommunal ou d’une Chambre d’Agriculture.
(1) Le bassin versant (ou hydrographique) est une zone géographique alimentant un cours d’eau et drainée par ce cours d’eau et ses affluents.

Proposer des solutions innovantes
L’animateur agricole est généralement sollicité pour réaliser une étude ou mettre en œuvre un projet d’assainissement. Il propose un programme d’actions et un budget aux partenaires financiers (Agence de l’eau, Conseil Général, Conseil Régional, collectivités territoriales) qui le discutent et l’ajustent avant de le voter.

Il endosse plusieurs casquettes, ingénieur, juriste ou chimiste afin d’orienter les éleveurs vers les solutions à la fois réalistes et innovantes, comme par exemple
la remise aux normes des installations de l’ éleveur laitier,
• l’étude de la récupération des eaux de lavage des machines à traire
l’adaptation des capacités de stockage des déjections animales suivant un calendrier d’épandage qui respecte les besoins des cultures.

Mobiliser les troupes

Homme de concertation et de négociation, l’animateur adapte son argumentaire pour inciter les agriculteurs à s’approprier la démarche. Mais il est aussi là pour recueillir les avis, faire émerger les idées de manière à fédérer les propositions locales.

La tâche est passionnante, mais parfois ingrate : pour les éleveurs, ces initiatives se superposent à un travail quotidien déjà lourd. L’animateur doit donc s’armer de bienveillance et de pugnacité et opter pour la stratégie des petits pas.