Les produits laitiers

jeune homme conférence formation micro
Le beurre
Lire la suite

Le beurre

Il existe désormais différentes variétés de beurre, du beurre demi-sel, au beurre allégé, en passant par le beurre facile à tartiner. Chaque type de beurre propose ainsi de nouvelles saveurs en parfaite harmonie avec l’onctuosité de ce produit laitier.

Gestionnaire de compétences

Quelles qualifications et compétences manquent à l’entreprise ? Ce sont les questions que se pose le responsable formation chaque année pour établir son plan de formation. Son objectif : adapter le savoir et le savoir-faire des salariés aux besoins de l’entreprise.

Les opérateurs de fabrication sont-ils au niveau en matière de respect des normes d’hygiène ? Les responsables logistiques maîtrisent-ils tous la nouvelle réglementation « transport » ? L’équipe de développement industriel a-t-elle les compétences suffisantes pour mettre au point un nouveau procédé ? Les cadres fraîchement recrutés ont-ils suffisamment la « culture lait » ? Le responsable formation identifie les besoins de l’entreprise. Puis il répartit son budget. Il organise la transmission des connaissances au sein de l’entreprise ou négocie avec des organismes de formation et supervise leur prestation.

De la production à la logistique, de la qualité aux achats, il connaît tous les secteurs de l’entreprise et travaille avec les directeurs de départements, pour les aider à construire leur plan de formation.

A noter : dans les entreprises de plus petite taille, cette fonction est souvent attribuée au responsable des ressources humaines, ou encore au chef du personnel.

Hiérarchiser les priorités

Chaque service de l’entreprise a des attentes spécifiques, et le responsable formation est tenu de faire des choix pour respecter son budget. Les priorités de chacun de ses interlocuteurs (responsables d’un service, d’une direction, voire d’un site) ne sont pas toujours compatibles. Il endosse donc un rôle d’arbitre, chargé de hiérarchiser les demandes suivant leur pertinence et leur coût.

Son travail consiste aussi à répondre à des imprévus, être à l’écoute, aider à préciser les besoins. Une fois les sessions de formation achevées, il doit être capable d’en évaluer les effets. Et lorsque la formation implique des changements dans le mode de travail, il doit les accompagner afin qu’ils soient bien acceptés.

Une parfaite connaissance des métiers

Le secteur du lait recouvre une vaste palette de métiers qui ont des spécificités très fortes. Le responsable formation doit donc posséder des connaissances particulières sur les questions d’hygiène, de réglementation, de démarche qualité…
Il peut s’appuyer sur les Écoles Nationales de l’Industrie Laitière (ENIL), spécialisées dans les métiers du lait et qui dispensent toute l’année des formations continues sur-mesure. Il peut également compter sur les services après vente des équipementiers qui, lors de l’installation d’un nouvel outil de production, fournissent des sessions de formation au personnel.