Métiers et formations

Métiers & formations

Fiche métier

Agent de relations avec les fournisseurs de lait

conseiller vaches stabulation fournisseur

En quelques lignes

MEDIATEUR ENTRE LA LAITERIE ET LES ELEVEURS LAITIERS, IL S’ASSURE DE LA QUALITE ET DE LA QUANTITE DU LAIT LIVRE A L’USINE.

L’émissaire de la laiterie

L’ »agent relation culture », ou ARC, est le technicien, qui maintient le contact permanent entre la laiterie (dont il est salarié) et ses fournisseurs : les éleveurs laitiers.
Parce qu’il faut le meilleur lait pour fabriquer les meilleurs produits laitiers, le rôle de l’ARC est de maintenir la continuité, la régularité et la qualité de la collecte du lait. Il assure le suivi technique de la qualité, en conseil auprès des éleveurs.

Et depuis le passage des exploitations à l’assurance qualité, l’ARC intervient de plus en plus comme un accompagnateur de projet professionnel : organisation de la salle de traite, optimisation du stockage réfrigéré du lait à la ferme…

L’art de convaincre

De par son rôle charnière entre l’usine et le producteur, l’ARC est parfois relais, parfois tampon. Il veille à la conformité du lait par rapport aux exigences de qualité de l’usine, mais doit également rallier l’éleveur à sa cause pour le fidéliser, car le contexte est concurrentiel entre les laiteries. Rien n’empêche le producteur de lait de chercher un autre acheteur !

L’agent de relations doit donc être convaincant. Il doit rassurer le producteur sur sa capacité à suivre les exigences du cahier des charges. Pour cela, il doit être lui-même un bon technicien d’élevage.

Un rôle de médiateur

Les intérêts de chacun placent l’échange, la régularité et les qualités humaines au cœur de la relation entre l’agent et l’éleveur. Etre au service des producteurs de lait exige une grande disponibilité et…un talent de psychologue : gagner leur confiance demande de la patience et du temps.

Certaines exigences du cahier des charges peuvent entraîner des modifications dans la manière de travailler de l’éleveur et parfois des investissements. S’il lui est demandé, par exemple, de supprimer l’ensilage dans l’alimentation de son troupeau, il devra produire plus de foin et installer un équipement de séchage du foin en grange.
L’agent est donc un véritable médiateur, chargé de trouver le meilleur compromis entre les difficultés du producteur et les objectifs de la laiterie.

Témoignage

conseiller vaches tank à lait fournisseur
Agent de relations avec les fournisseurs de lait

Lieu : Centre de la France

Depuis : 1983

Q. Les relations avec les producteurs sont au centre de votre métier ?
R. En effet. Je suis un interlocuteur essentiel pour les producteurs, aussi bien pour résoudre leurs problèmes techniques que pour écouter leurs doléances. Il faut informer et guider, mais il ne suffit pas d’être un bon technicien. Il faut pouvoir les conseiller tout en étant diplomate, se souvenir des fédérations [syndicats professionnels] auxquelles ils appartiennent, gérer les particularités de chacun.

Q. Vous êtes un ambassadeur de l’entreprise ?
R. En quelque sorte. Les besoins des entreprises laitières ont évolué et nous devons répondre à des objectifs précis. La politique qualité, en particulier, est de plus en plus exigeante. Et c’est une évolution qui n’est pas toujours simple à transmettre dans l’exploitation.

Q. Les difficultés du poste ?
R. Nous sommes souvent considérés comme responsables des difficultés du producteur, bien que ce ne soit pas nous qui fixions toutes les règles du jeu !

Toutes les fiches métiers

Secteur :Industrie

Domaine :achats/logistique

Galerie