Les produits laitiers

alana-harris-TcpYjs6qF9o-unsplash
Le beurre
Lire la suite

Le beurre

Il existe désormais différentes variétés de beurre, du beurre demi-sel, au beurre allégé, en passant par le beurre facile à tartiner. Chaque type de beurre propose ainsi de nouvelles saveurs en parfaite harmonie avec l’onctuosité de ce produit laitier.

Sillonner les allées des grandes surfaces pour s’assurer que les produits de l’industrie laitière sont bien placés… Le métier de merchandiseur dans la filière du lait ne s’arrête pas là. Il peut également intervenir au niveau de la stratégie marketing, aux côtés des responsables des ventes et de l’équipe Recherche et Développement. 

 

Merchandiseurs dans l’industrie laitière : les garants d’une vitrine bien positionnée

La première mission des marchandiseurs est de se rendre sur les lieux de vente et de s’assurer que les produits de l’entreprise qui l’emploie sont bien visibles

Afin de mieux capter le regard des clients qui passent dans le rayon produits laitiers de la grande surface, ces professionnels définissent le bon emplacement et apportent un soin particulier à la présentation. Cette mission s’inscrit donc dans la durée, avec des visites fréquentes et renouvelées.

Souvent, le poste de marchandiseur est occupé par des commerciaux

 

La mission d’un merchandiseur : valoriser des produits laitiers en surface de vente

Afin de soigner la disposition des produits, le marchandiseur débute par une étude du positionnement du linéaire, à l’échelle du magasin. Ensuite, il soigne la présentation des produits : leur emplacement par rapport aux concurrents, les variétés proposées, leur disposition…

Le marchandiseur transcrit ses analyses dans un « bilan merch » contenant des recommandations qu’il présente au chef du rayon. Le but de cet exercice est d’améliorer la présentation des offres de la marque, et donc la vente par extension. 

Des études d’optimisation et de nombreux outils statistiques guident et éclairent ce technicien de la vente, dans cette phase d’analyse. A ce stade, le marchandiseur travaille étroitement avec le chef de secteur

 

Des produits souvent renouvelés, des interventions en horaires décalés : les avantages et limites du métier de merchandiseur

Démontrer, preuves à l’appui, que tel produit laitier rencontre plus de succès par rapport à un autre, figure parmi les attributions du marchandiseur. Grâce à des éléments concrets et ses talents de persuasion, il pourra convaincre le chef de rayon et proposer certaines améliorations. Selon l’envergure de ces dernières, elles devront s’opérer en magasin fermé : ce qui implique parfois des horaires décalés pour le professionnel.

Avec quelques années d’expérience réussie, le merchandiseur peut travailler pour le compte d’enseignes de renom. Après une formation complémentaire en commerce-distribution-vente, il lui est possible de se spécialiser en études de marché.

 

En tant que pro de l’image de marque, le marchandiseur apporte un soin particulier à l’étude de l’emplacement de chaque produit en rayon. Sa mission est de le rendre le plus visible possible pour capter l’attention des consommateurs. Une formation en commerce et marketing avec quelques notions en industrie laitière permet d’accéder à ce métier. 

 

Formation : 

  • Bac +2 ou 3 en vente
  • BTS Management des unités commerciales / Négociation et relation client
  • DUT Techniques de commercialisation