pexels-william-fortunato-6140676

Métiers & formations

Fiche métier

Conseiller en bâtiment d’élevage (H/F)

3 architectes debout, plan, construction, batiment

En quelques lignes

Le conseiller en bâtiment d’élevage intervient lors des projets de rénovation, mise aux normes ou construction de bâtiments d’élevage.

Le conseiller en bâtiment d’élevage intervient lors des projets de rénovation, mise aux normes ou construction de bâtiments d’élevage. Cet ingénieur, souvent salarié de la Chambre d’Agriculture, apporte des conseils techniques en vue d’aider les éleveurs. Il doit comprendre les enjeux de chaque élevage et donc, être au fait des contraintes et opportunités des éleveurs. Un métier de terrain, pour des conseillers et conseillères.

 

Un métier au contact des animaux et en bureau : conseiller en bâtiment d’élevage

Le conseiller en bâtiment d’élevage est employé par la Chambre d’Agriculture dans les grandes exploitations d’élevage ou dans les GIE d’élevage. Ce professionnel de niveau ingénieur (bac+5) intervient dès la conception d’un projet de rénovation ou de construction de bâtiments d’élevage. 

À noter que dans l’organisation d’une exploitation laitière, les bâtiments comme la salle de traite ou l’étable jouent un rôle primordial pour l’activité de l’exploitation laitière : ils doivent répondre aux exigences évolutives en matière d’hygiène du travail et du bien-être des animaux. Les normes changent, les bâtiments doivent suivre. 

Qu’il s’agisse de rénover, construire, d’aménager ou d’agrandir, la mise aux normes des bâtiments d’élevage est souvent un investissement de taille pour un éleveur. 

Pour mieux identifier ses besoins et envisager avec lui les réponses les plus adaptées sur le plan logistique, économique et réglementaire, le conseiller ou la conseillère en bâtiment d’élevage doit être à leur écoute. 

 

Un diagnostic précis, le secret d’un bon conseiller en bâtiment d’élevage

Pour dresser un état des lieux de la situation, le conseiller en bâtiment d’élevage va inspecter les bâtiments et analyser les approches possibles. S’il veut apporter une solution appropriée, il doit entreprendre le diagnostic en compagnie. 

Et pour cela, il doit savoir poser les bonnes questions : 

  • reconstruction ou amélioration de bâtiment d’élevage : quelle option choisir ?
  • quelles options techniques privilégier ? 
  • quelles autorisations d’urbanisme ? 
  • quel mode de logement est le plus approprié pour les vaches : logettes individuelles, aire paillée… 
  • quels projets de développement envisagés, etc. 

Le conseiller en bâtiment d’élevage propose en retour des options techniques en considérant différentes options comme : 

  • les objectifs de l’éleveur ;
  • les coûts et les critères de durabilité et de fiabilité ;
  • les contraintes réglementaires.

Après avoir tracé les premiers plans, le professionnel revient vers l’éleveur avec un projet chiffré et dessiné. Ensuite, il accompagne le dossier jusqu’au dépôt des permis de construire. 

 

Conseillers en bâtiment d’élevage : à la fois coordinateurs et experts

Le poste de conseiller en bâtiment d’élevage nécessite de solides connaissances dans différentes spécialités, toujours actualisées pour être au fait des dernières normes mais aussi innovations techniques et organisationnelles : 

  • réglementation en vigueur ;
  • normes sanitaires et environnementales ;
  • nouvelles techniques de construction ;
  • aide à la recherche de subventions. 

Après quelques années d’expérience, les conseillers en bâtiment d’élevage peuvent évoluer vers des postes plus importants, tels que : 

    • Technicien-conseil bâtiment d’élevage qualité ;

 

  • Technicien-conseil bâtiment d’élevage bovin lait-traite ;
  • Technicien-conseil en bâtiment d’élevage-environnement ;
  • Etc.

 

Pour construire ou rénover des bâtiments d’élevage selon les normes, faire appel au conseiller en bâtiment d’élevage est de mise. Cet ingénieur intervient depuis la phase de conception, jusqu’à la réalisation du projet, voire l’aide à la recherche de financements. Afin de proposer des solutions appropriées, il doit prendre en considération les objectifs et la disponibilité financière de l’éleveur.

 

Formation : 

  • BTSA Productions animales / Analyse et conduite de systèmes d’exploitation
  • BTSA Technico commerciale option agroéquipement
  • Ingénieur Techniques de l’agriculture / Agronome
  • Licence Pro Conseils et développement agricole / Ingéniérie entreprise agricole

 

Témoignage

Batiment stabulation prairie vaches normandes
Témoignage d’un conseiller en bâtiment d’élevage

Lieu : Nord de la France

Q. Quel est le meilleur moyen d’aider un éleveur dans son projet ?
R. L’écouter ! Je suis là pour discuter avec l’éleveur. Il faut bien saisir ses besoins, et il faut pour cela prendre le temps de les faire émerger. L’objectif est d’envisager les meilleures réponses, non pas pour lui, mais avec lui. Nous progressons ensemble. Mon rôle, c’est également de bien baliser la faisabilité du projet sur tous les plans, sans jamais laisser une seule zone d’ombre.

 

Q. Une particularité ?
R. Il n’y a pas deux exploitations semblables ! Il faut s’adapter à chacune et connaître un large éventail de spécialités pour intégrer toutes les particularités. C’est ce qui rend le métier aussi passionnant que compliqué !

 

Q. Des contraintes ?
R. Chaque projet est soumis à des contraintes administratives lourdes que nous devons lever. Nous devons jongler en permanence entre les problèmes réglementaires, les normes, les dossiers de subvention.

Toutes les fiches métiers

D'autres métiers proches :

Conseiller élevage qui arrive à la ferme

Le métier de conseiller en contrôle laitier (H/F)

Secteur du métier
Voir le métier
pexels-anthony-shkraba-5816283

Conseiller en gestion (H/F) dans la filière laitière

Secteur du métier
Voir le métier
Voir tous les métiers

Galerie