Pictos de Réseaux sociaux sur téléphone portable

Espace pédagogique

Les dernières actualités
  • 30-08
    Vétérinaire rural en 2021 : un métier aux multiples facettes

    À l’instar des éleveurs, les vétérinaires ruraux ont vu leur profession évoluer ces dernières années. Le soin aux animaux se prolonge de plus en plus d’un volet conseils, accompagnement et prévention. Rencontre avec Gérard Bosquet, vétérinaire rural spécialisé en bovins dans les Ardennes.

  • 31-05
    Journée Mondiale du Lait : un événement à vivre ensemble !

    Ensemble sera le maitre mot de la filière pour la Journée Mondiale du Lait, ce 1er juin. Ensemble pour construire une France Terre de lait durable, portée par des métiers attractifs, « au contact du vivant », et sources d’opportunités d’emplois !

  • 02-04
    La Vache qui rit a 100 ans : focus sur sa Maison et les animations

    Depuis le Jura où est fabriqué l’emblématique fromage fondu, un anniversaire s’apprête à être grandement célébré : le centenaire de La Vache qui rit, depuis son musée de marque paré pour l’occasion. Visite !

  • 10-02
    Sarthe : de jeunes éleveurs rencontrent les élèves

    Faire découvrir l’univers du lait, c’est aussi évoquer les nombreux métiers qui lui sont associés. Un quotidien et une passion que partagent les JA de la Sarthe avec les élèves de primaire.

Exprimez-vous!
Une question, un avis, une suggestion ?
-

Témoignage chargé de mission développement local

groupe dans chemin environement

Q. Quelle est votre principale motivation en tant qu’agent de développement local ?

R. L’enjeu le plus important à mes yeux est de maintenir la valorisation économique de la production locale sur le territoire. C’est très bien de produire du lait, encore faut-il que cela aide au développement de la région ! À partir de là, il n’y a pas de petit projet. Pour moi, c’est aussi important de maintenir l’emploi dans une laiterie, que d’accompagner une démarche collective de production d’un fromage AOC et AOP ou de réfléchir à l’évolution du produit beurre fermier.

 

Q. Toutes vos idées aboutissent-elles ?

R. Non. Il arrive que les acteurs locaux ne soient pas convaincus de l’opportunité du projet, que les gens n’arrivent pas à travailler ensemble ou, tout simplement, que les financements nous fassent défaut. C’est assez frustrant, mais heureusement cela n’arrive pas souvent et la plupart du temps les choses avancent dans le bon sens.

 

Q. Une qualité indispensable pour être chargé de mission développement local ?

R. La disponibilité ! Il n’est pas rare de devoir animer des réunions le soir. C’est le seul moment où tout le monde peut se libérer. Et le week-end, il y a parfois un événement local où notre présence est la bienvenue… C’est vrai qu’il faut avoir un petit côté « militant » !