Pictos de Réseaux sociaux sur téléphone portable

Espace pédagogique

Les dernières actualités
  • 30-08
    Vétérinaire rural en 2021 : un métier aux multiples facettes

    À l’instar des éleveurs, les vétérinaires ruraux ont vu leur profession évoluer ces dernières années. Le soin aux animaux se prolonge de plus en plus d’un volet conseils, accompagnement et prévention. Rencontre avec Gérard Bosquet, vétérinaire rural spécialisé en bovins dans les Ardennes.

  • 31-05
    Journée Mondiale du Lait : un événement à vivre ensemble !

    Ensemble sera le maitre mot de la filière pour la Journée Mondiale du Lait, ce 1er juin. Ensemble pour construire une France Terre de lait durable, portée par des métiers attractifs, « au contact du vivant », et sources d’opportunités d’emplois !

  • 02-04
    La Vache qui rit a 100 ans : focus sur sa Maison et les animations

    Depuis le Jura où est fabriqué l’emblématique fromage fondu, un anniversaire s’apprête à être grandement célébré : le centenaire de La Vache qui rit, depuis son musée de marque paré pour l’occasion. Visite !

  • 10-02
    Sarthe : de jeunes éleveurs rencontrent les élèves

    Faire découvrir l’univers du lait, c’est aussi évoquer les nombreux métiers qui lui sont associés. Un quotidien et une passion que partagent les JA de la Sarthe avec les élèves de primaire.

Exprimez-vous!
Une question, un avis, une suggestion ?
-

Témoignage d’un chef de centre de collecte

Camion, usine, dépotage, lait, ramassage

Q. Quelles sont les qualités clés d’un bon chef de centre de collecte ?

R. Il faut du dynamisme et de la volonté. Ce sont des atouts nécessaires pour assurer le suivi et la mise en œuvre des objectifs. Il faut aussi aimer manager, organiser le travail de l’équipe, faire preuve d’écoute et de persuasion tout en sachant composer quand il le faut.

 

Q. Vous êtes beaucoup en relation avec le terrain ? 

R. Oui, car mon travail consiste à mettre en place des objectifs fixés par le directeur « commission laitière » et notre directeur général. Cela suppose de relayer ces objectifs auprès de mes équipes terrain comme auprès des producteurs laitiers. Et pour ma part, je me déplace souvent chez les producteurs laitiers, surtout en cas de conflit, car la part relationnelle est très importante.

 

Q. Quelles sont vos principales satisfactions ?

R. C’est un métier vivant et ouvert, avec une grande part de relations humaines. Nous sommes en contact permanent avec les autres, parfois pour conseiller, parfois pour orienter ou concilier, toujours pour avancer.