Pictos de Réseaux sociaux sur téléphone portable

Espace pédagogique

Les dernières actualités
  • 30-08
    Vétérinaire rural en 2021 : un métier aux multiples facettes

    À l’instar des éleveurs, les vétérinaires ruraux ont vu leur profession évoluer ces dernières années. Le soin aux animaux se prolonge de plus en plus d’un volet conseils, accompagnement et prévention. Rencontre avec Gérard Bosquet, vétérinaire rural spécialisé en bovins dans les Ardennes.

  • 31-05
    Journée Mondiale du Lait : un événement à vivre ensemble !

    Ensemble sera le maitre mot de la filière pour la Journée Mondiale du Lait, ce 1er juin. Ensemble pour construire une France Terre de lait durable, portée par des métiers attractifs, « au contact du vivant », et sources d’opportunités d’emplois !

  • 02-04
    La Vache qui rit a 100 ans : focus sur sa Maison et les animations

    Depuis le Jura où est fabriqué l’emblématique fromage fondu, un anniversaire s’apprête à être grandement célébré : le centenaire de La Vache qui rit, depuis son musée de marque paré pour l’occasion. Visite !

  • 10-02
    Sarthe : de jeunes éleveurs rencontrent les élèves

    Faire découvrir l’univers du lait, c’est aussi évoquer les nombreux métiers qui lui sont associés. Un quotidien et une passion que partagent les JA de la Sarthe avec les élèves de primaire.

Exprimez-vous!
Une question, un avis, une suggestion ?
-

Témoignage d’un chef de secteur

Q. Comment s’organisent vos journées en qualité de chef de secteur ?

R. “Je commence dès l’ouverture du magasin par un relevé de prix en rayon sur mon ordinateur et vérifie la mise en place des fromages à la sortie des palettes. Je passe en général mes matinées entre plusieurs magasins et téléphone à ceux chez qui je ne passe pas. L’après-midi est plutôt consacré au relationnel et au montage des opérations commerciales. J’assure la partie administrative en fin de journée (suivi des visites, relevés des rayons, préparation du planning…).”

 

Q. Quel est le principe d’une opération commerciale ?

R. “D’un côté, l’enseigne s’engage à nous commander un certain volume, en contrepartie, notre marque rémunère l’animatrice en rayon, offre les produits dégustés et propose des bons de réduction immédiats.”

 

Q. Un exemple ?

R. “Une enseigne a récemment organisé une opération “fromage de pays”. J’ai sélectionné 20 magasins à qui j’ai présenté mon projet d’animation commerciale. Mais je n’étais pas la seule ! Toutes les marques ont les mêmes contraintes, ce qui rend la concurrence assez rude.”