Pictos de Réseaux sociaux sur téléphone portable

Espace pédagogique

Les dernières actualités
  • 30-08
    Vétérinaire rural en 2021 : un métier aux multiples facettes

    À l’instar des éleveurs, les vétérinaires ruraux ont vu leur profession évoluer ces dernières années. Le soin aux animaux se prolonge de plus en plus d’un volet conseils, accompagnement et prévention. Rencontre avec Gérard Bosquet, vétérinaire rural spécialisé en bovins dans les Ardennes.

  • 31-05
    Journée Mondiale du Lait : un événement à vivre ensemble !

    Ensemble sera le maitre mot de la filière pour la Journée Mondiale du Lait, ce 1er juin. Ensemble pour construire une France Terre de lait durable, portée par des métiers attractifs, « au contact du vivant », et sources d’opportunités d’emplois !

  • 02-04
    La Vache qui rit a 100 ans : focus sur sa Maison et les animations

    Depuis le Jura où est fabriqué l’emblématique fromage fondu, un anniversaire s’apprête à être grandement célébré : le centenaire de La Vache qui rit, depuis son musée de marque paré pour l’occasion. Visite !

  • 10-02
    Sarthe : de jeunes éleveurs rencontrent les élèves

    Faire découvrir l’univers du lait, c’est aussi évoquer les nombreux métiers qui lui sont associés. Un quotidien et une passion que partagent les JA de la Sarthe avec les élèves de primaire.

Exprimez-vous!
Une question, un avis, une suggestion ?
-

Témoignage d’un préparateur de recettes

Kulfi(1)

Q. Quels sont les atouts d’un bon préparateur ?
R. Il doit être précis, attentif et avoir le sens des responsabilités. En effet, un préparateur gère sa production en totalité. Il faut bien connaître le matériel, les abréviations, les codes… En cas de panne, il faut savoir lire une séquence de contrôle pour déterminer l’origine du problème.
Q. Ce qui vous plaît le plus ?
R. C’est un métier qui fait beaucoup appel à notre capacité d’analyse personnelle. Par exemple, s’il y a des bulles dans notre produit, c’est à nous d’ajuster les réglages. On pèse les arômes à part, avant de les ajouter. Le lait, lui, demande une attention particulière, car c’est un produit fragile. Et comme les recettes changent beaucoup, les process évoluent et nous avec !
Q. Et l’équipe ?
R. C’est essentiel. Ici, nous sommes une équipe de cinq, tous solidaires. L’un repère un problème qui a échappé à l’autre, le lendemain, c’est l’inverse. En cas de doute, on échange nos avis, ce qui permet d’être plus efficace et instaure une bonne ambiance entre nous.