Pictos de Réseaux sociaux sur téléphone portable

Espace pédagogique

Les dernières actualités
  • 30-08
    Vétérinaire rural en 2021 : un métier aux multiples facettes

    À l’instar des éleveurs, les vétérinaires ruraux ont vu leur profession évoluer ces dernières années. Le soin aux animaux se prolonge de plus en plus d’un volet conseils, accompagnement et prévention. Rencontre avec Gérard Bosquet, vétérinaire rural spécialisé en bovins dans les Ardennes.

  • 31-05
    Journée Mondiale du Lait : un événement à vivre ensemble !

    Ensemble sera le maitre mot de la filière pour la Journée Mondiale du Lait, ce 1er juin. Ensemble pour construire une France Terre de lait durable, portée par des métiers attractifs, « au contact du vivant », et sources d’opportunités d’emplois !

  • 02-04
    La Vache qui rit a 100 ans : focus sur sa Maison et les animations

    Depuis le Jura où est fabriqué l’emblématique fromage fondu, un anniversaire s’apprête à être grandement célébré : le centenaire de La Vache qui rit, depuis son musée de marque paré pour l’occasion. Visite !

  • 10-02
    Sarthe : de jeunes éleveurs rencontrent les élèves

    Faire découvrir l’univers du lait, c’est aussi évoquer les nombreux métiers qui lui sont associés. Un quotidien et une passion que partagent les JA de la Sarthe avec les élèves de primaire.

Exprimez-vous!
Une question, un avis, une suggestion ?
-

Témoignage d’un responsable de production

Q. Votre journée de responsable de production en quelques mots ?
R. J’ai la responsabilité de deux ateliers, l’un de yaourts, l’autre de crème et de fromages frais. Chaque atelier a plusieurs lignes de production gérées par des chefs d’équipes. Le matin, dès 7h45, je vais saluer tout le monde dans les ateliers. Puis, en réunion de production, on fait le point sur le fonctionnement des dernières 24 heures. L’après-midi, les tâches ont une dimension plus prospective : amélioration de la démarche qualité et des plans de contrôle, développement de nouveaux produits…
Q. Quelles sont les difficultés particulières pour ce métier du lait ?
R. Notre rythme est étroitement lié à la durée de vie du produit laitier frais. Nous avons des niveaux de stock très limités, tout doit aller vite. C’est donc un métier particulièrement dense qui demande une excellente résistance et une réactivité exemplaire
Q. Ce qui vous plaît le plus dans la fabrication des produits laitiers ?
R. Le contact permanent avec de nombreux professionnels dans l’entreprise dans tous les secteurs et à tous les niveaux. Le contact avec le personnel des ateliers est très important. Et puis, j’aime le produit, particulièrement les yaourts !
Q. Un métier d’avenir ?
R. Je recommanderais vraiment ce métier à un jeune qui cherche un travail opérationnel. C’est un poste sur lequel on progresse en permanence, parce que techniquement on est toujours plus pointu et que les produits évoluent sans cesse. Les exigences de qualité sont de plus en plus sévères. Et le management a énormément évolué. Motiver les gens, leur donner envie de travailler, ça ne fonctionne plus comme il y a cinquante ans.