Pictos de Réseaux sociaux sur téléphone portable

Espace pédagogique

Les dernières actualités
  • 30-08
    Vétérinaire rural en 2021 : un métier aux multiples facettes

    À l’instar des éleveurs, les vétérinaires ruraux ont vu leur profession évoluer ces dernières années. Le soin aux animaux se prolonge de plus en plus d’un volet conseils, accompagnement et prévention. Rencontre avec Gérard Bosquet, vétérinaire rural spécialisé en bovins dans les Ardennes.

  • 31-05
    Journée Mondiale du Lait : un événement à vivre ensemble !

    Ensemble sera le maitre mot de la filière pour la Journée Mondiale du Lait, ce 1er juin. Ensemble pour construire une France Terre de lait durable, portée par des métiers attractifs, « au contact du vivant », et sources d’opportunités d’emplois !

  • 02-04
    La Vache qui rit a 100 ans : focus sur sa Maison et les animations

    Depuis le Jura où est fabriqué l’emblématique fromage fondu, un anniversaire s’apprête à être grandement célébré : le centenaire de La Vache qui rit, depuis son musée de marque paré pour l’occasion. Visite !

  • 10-02
    Sarthe : de jeunes éleveurs rencontrent les élèves

    Faire découvrir l’univers du lait, c’est aussi évoquer les nombreux métiers qui lui sont associés. Un quotidien et une passion que partagent les JA de la Sarthe avec les élèves de primaire.

Exprimez-vous!
Une question, un avis, une suggestion ?
-

Témoignage d’une technicienne de laboratoire bactériologique

microscope-2352651_1920

Q. Quelles sont les qualités d’un technicien de laboratoire ?
R. Il faut avoir l’amour du travail bien fait. C’est un métier qui demande de la méthode et de la précision. C’est plutôt agréable de le faire sur un produit laitier. Parfois, en cas de doute, il ne faut pas hésiter à faire un échantillon de plus pour s’assurer d’un résultat. Si le produit n’est pas conforme, on déclenche l’alerte auprès du service production qui gère le problème, et ça aboutit alors à la destruction du lot.
Q. Il faut donc être organisé ?
R. En effet. Il faut suivre l’analyse tout au long des 24 h après le démarrage. Tout est minuté. Avec les produits frais, il faut obtenir des résultats rapides, car sinon, toute la production est bloquée. Il faut donc bien organiser sa journée, essayer de grouper les analyses par séries pour gagner du temps. Car dans une usine de produits laitiers, les analyses continuent 7 jours sur 7 !
Q. Le labo est un endroit protégé, dans lequel personne ne peut entrer sans précautions particulières. Vous ne vous sentez pas trop isolée ?
R. Non, les apparences sont trompeuses ! Nous travaillons en étroite concertation avec les agents de maîtrise en production. Ils viennent prendre connaissance des résultats [ce qui leur fournit des indicateurs] le matin. Au sein du service qualité, on est en contact permanent avec les autres.