pexels-william-fortunato-6140676

Métiers & formations

Fiche formation

Ingénieur vétérinaire : au plus près des animaux

Ingénieur vétérinaire avec piqure

En quelques lignes

Le métier d’ingénieur vétérinaire assure la production animale contre les maladies. Il veille également à la qualité de la nourriture des animaux. L’organisation des opérations liées à la conduite d’un élevage afin d’obtenir des résultats satisfaisants reposera par ailleurs sur lui.

 

Quels sont les prérequis pour accéder à la formation d’ingénieur vétérinaire ?

Les ingénieurs vétérinaires disposent d’une formation en biologie animale et en agronomie. Les établissements comme l’ENITAB en Gironde recrutent des étudiants titulaires des diplômes suivants : 

  • Bac + 2 (classe prépa) ;
  • Master I en biologie, en science de la terre ou en chimie ;
  • BTSA option productions animales ;
  • Master II en ingénieur en sciences agronomiques ;
  • Master II en biologie ou en agrosciences ;
  • BTS en biologie ;
  • BUT en biologie ; 
  • BTS ou BUT en agroalimentaire ou en biochimie. 

À noter que les missions de l’ingénieur vétérinaire sont multiples : 

  • Écouter les besoins de chaque agriculteur/éleveur en vue de trouver des remèdes efficaces contre les maladies pouvant affecter les animaux ;
  • Offrir des conseils aux producteurs et les éleveurs d’animaux ;
  • Améliorer la sélection des productions animales. 

 

Ingénieur vétérinaire : quel est le déroulement de la formation ?

Le cursus pour devenir ingénieur vétérinaire comporte 7 années d’études après le bac, dont : 

  • 2 ans avant le concours d’entrée.
  • 5 ans en école qui se divise en deux parties : 
  • 4 ans de formation de base : formation initiale et clinique ;
  • 1 année d’approfondissement dans une filière au choix. 

À l’issue de la 5ème année de formation, l’étudiant soutiendra une thèse d’exercice vétérinaire qui lui donnera le titre de Docteur vétérinaire. 

Il convient de noter que les matières de base pour devenir ingénieur vétérinaire sont : 

  • La chimie ;
  • La biologie ;
  • Le français. 

Les débouchés possibles pour les jeunes diplômés ingénieurs vétérinaires

Les ingénieurs vétérinaires travaillent généralement à leur propre compte. Cependant, dans les grandes villes, le marché est presque saturé. Par conséquent, les jeunes ingénieurs vétérinaires démarrent souvent leur carrière en effectuant des remplacements. Ils peuvent aussi être amenés à s’associer avec un vétérinaire déjà en place. 

Au fil des années, l’ingénieur vétérinaire peut se spécialiser dans un type d’animal suite à plusieurs stages dans la spécialité qui l’intéresse. 

En résumé, en suivant une formation d’ingénieur vétérinaire, le diplômé deviendra un grand spécialiste des élevages avicoles, caprins ou bovins. Polyvalent, il sera capable de concevoir et superviser la mise en œuvre de programmes expérimentaux de reproduction. Au cours de ses missions, il pourra diriger une équipe travaillant au sein d’une structure de recherche. 

Où trouver des établissements donnant cette formation

63 - Puy-de-Dôme
  • ENITAC

    Marmilhat BP 35 63370 LEMPDES
    04 73 98 13 13 www.enitac.fr
Toutes les fiches formation

Type de cursus :Ingénieur

Niveau de la formation :BAC+4/5

Métiers possibles :

pexels-mikhail-nilov-7469500

Vétérinaire rural spécialisé en bovins

Voir la fiche métier
Voir tous les métiers