Métiers et formations

Métiers & formations

Fiche métier

Technico-commercial matériel de traite

Technicien Materiel-de-Traite

En quelques lignes

Responsable de la vente des machines de traite, ses conseils sont stratégiques pour l'éleveur laitier.

Vendre l’indispensable

Responsable, pour un constructeur spécifique, d’un secteur géographique, le technico-commercial passe l’essentiel de son temps sur le terrain, au contact des éleveurs.

Dans un élevage laitier, l’installation de traite est utilisée matin et soir, tous les jours de l’année !
Elle représente un investissement important, qui peut dépasser 100 000 euros. Son choix, sa fiabilité et son implantation sont donc primordiales pour la qualité du lait et le confort de travail. C’est pourquoi le technico-commercial est un interlocuteur écouté avec attention par l’éleveur.

Définir l’installation la mieux adaptée

Le principal critère de choix d’un équipement de traite est le la quantité de lait que l’éleveur produit chaque année. Mais d’autres facteurs entrent également en jeu :
• main d’œuvre disponible,
structure de l’exploitation,
maîtrise technique de l’éleveur…
En fonction des besoins, de nombreuses options sont disponibles : de la simple rénovation d’une installation, à la vente d’une salle de traite, matériel tubulaire, compteurs à lait, alimentation programmée, robots de traite automatisés, l’éventail est large.

Le travail du commercial ne s’arrête pas une fois les devis acceptés et la vente conclue. Il gère les commandes, suit le chantier de mise en place, puis s’occupe de la livraison et de l’installation du matériel. Il supervise en outre le service après-vente.

Confiance et patience

Si ce métier exige, comme toute fonction commerciale, un excellent relationnel, il nécessite également une parfaite connaissance du milieu agricole, afin de pouvoir gagner la confiance de l’éleveur.

Le technico-commercial ne doit compter ni son temps, ni les kilomètres. Il est rare de conclure une vente dès la première visite… Armé de sa patience et de son excellente maîtrise technique, il enchaîne inlassablement les rendez-vous, les devis et… les ventes réussies.

Témoignage

Technicien Matériel-de-Traite griffe
Technico-commercial matériel de traite

Lieu : Ouest de la France

Depuis : 1994

Q. Pour faire ce métier, il faut être issu du milieu agricole ?
R. Ce n’est pas une obligation… Mais c’est vrai qu’il faut très bien connaître l’élevage laitier. C’est une connaissance qui peut s’acquérir par des stages et des formations, après des études commerciales classiques. Les éleveurs aiment bien piéger les vendeurs ! Et ils sentent rapidement si vous êtes du milieu ou pas.

Q. L’éleveur a besoin de se sentir en confiance ?
R. C’est primordial. L’installation de traite est à poste fixe dans un bâtiment, c’est un gros investissement. On n’a pas le droit à l’erreur, on vend son gagne-pain à l’éleveur. Il doit sentir qu’on est sûr de ce qu’on lui propose.

Q. C’est un métier difficile ?
R. Il ne faut pas compter son temps. Mais on est libre de s’organiser comme on veut, et les satisfactions sont nombreuses. Proposer un devis parfaitement adapté, savoir l’éleveur content, c’est gratifiant. Mais l’aspect que je préfère, c’est le contact avec la nature. Quand je marche à travers la plaine, le matin, pour aller à la rencontre d’un éleveur, je sais que j’ai choisi le bon métier !

Toutes les fiches métiers

Galerie