pexels-william-fortunato-6140676

Métiers & formations

Fiche métier

Pilote d’installation automatisée (H/F) en usine laitière

Tableau de controle d'une cuve

En quelques lignes

Le ou la pilote d’installation automatisée assure le bon fonctionnement des machines et des robots de la ligne de fabrication ou de conditionnement des produits laitiers, afin de mener à bien les différentes étapes de la transformation du lait.

Le ou la pilote d’installation automatisée reçoit et prépare des milliers de litres de lait par jour. Ces techniciens s’assurent du bon fonctionnement des robots de la ligne de fabrication ou conditionnement des produits laitiers. De vrais aiguilleurs en atelier de production ! 

 

Le pilote d’installation automatisée : seul aux commandes des machines

Le pilote d’installation automatisée joue un rôle clé dans la transformation du lait au sein de l’industrie laitière. 

En effet, la réception des camions-citerne remplis de lait provenant directement des fermes, puis la préparation du lait et son traitement en plusieurs étapes sont autant d’étapes aujourd’hui gérées par des installations automatisées. 

Ces dernières sont commandées par le pilote d’installation automatisée. Ce technicien de niveau bac pro tient un poste à responsabilités et doit assurer le bon fonctionnement de la ligne de fabrication. 

Ce métier d’avenir est accessible à partir d’un CAP Agricole, métiers de l’agriculture

 

Piloter les étapes de fabrication d’un produit laitier, sous haute surveillance

Le ou la pilote d’installation automatisée opère depuis sa cabine de pilotage située en hauteur. 

Ce professionnel peut ainsi surveiller toutes les étapes de l’opération et avoir à l’œil toutes les cuves et les machines nécessaires à la transformation du lait (pasteurisateurs, centrifugeuses, unités de microfiltration…).  

Le parcours du lait à travers les machines, des cuves de stockage aux postes de traitement et aux cuves des ateliers, est contrôlé via un ordinateur par le pilote. Tout le processus est également soigneusement enregistré par le système informatique pour répondre aux exigences des réglementations sur la traçabilité des produits.

Le lait est une matière vivante, particulièrement fragile et exigeant le respect de règles d’hygiène rigoureuses. 

Le conducteur de l’installation se doit donc de maîtriser aussi le nettoyage des circuits : chaque cuve de réception est vidée et lavée avant l’utilisation suivante. Le pilote d’installation automatisée n’a pas droit à l’erreur et doit enclencher les procédures de nettoyage au bon moment, lorsque les cuves sont complètement vides.

 

La conduite d’installation automatisée : un poste à responsabilité

Les vaches produisent du lait quotidiennement, et le lait est réceptionné et traité 7 jours sur 7, toute l’année.

Les pilotes d’installation se relaient donc pour assurer le suivi de la transformation du lait sans interruption. Par ailleurs, les plannings qui sont liés à ceux des ateliers de fabrication doivent être scrupuleusement respectés. Une simple panne ou un retard a des répercussions sur toute la chaîne. 

Le métier de pilote d’installation automatisée est en ce sens un poste à responsabilités, car il impose de savoir prendre des initiatives et anticiper pour assurer le bon déroulement global des opérations. 

Gagner en expérience et suivre des formations est le meilleur moyen pour un pilote de progresser dans son métier. Il pourra ainsi passer responsable de production ou se retrouver en tête de sa propre équipe.

 

Diverses formations permettent d’accéder à ce métier de l’industrie laitière. Il est possible de devenir pilote d’installation avec un CAP conducteur d’installations de production. Bac pro production mécanique ou encore bac pro pilote de systèmes de productions automatisés permettent également d’y accéder. 

 

Formation : 

  • Niveau bac complété d’une formation en ENIL
  • Bac Pro pilotage de systèmes de production automatisée / Bio industrie
  • Bac Techno Science et techno du produit alimentaire
  • BP Industries agro alimentaires
  • BP IAA IA 
  • BPA IAA
  • CS Fromagerie internationale / Automatisation dans l’industrie laitière
  • SIL IAA Conduite d’atelier / Conducteur de ligne

Témoignage

Témoignage d’un pilote d’installation automatisée

Lieu : Ouest de la France

 

Q. Quelles sont les qualités requises pour être Pilote d’installation automatisée (H/F) ?

R. Selon moi, la première qualité est de savoir se tenir informé sur le plan technique pour toujours rester « au goût du jour ». Par expérience, pour avoir travaillé dans d’autres services avec des personnes ayant plus d’ancienneté, j’ai remarqué que c’était parfois moins évident pour elles car l’évolution des technologies est rapide mais aussi plurielle.

Donc, pour ne pas se laisser dépasser, il est nécessaire de s’intéresser à toutes les nouveautés en matière de technologies, de développement…

C’est aussi un plus d’avoir des prérequis : mon cursus scolaire, par exemple, est basé sur les systèmes d’automatisation. Cette connaissance m’est particulièrement utile dans mon métier car je sais ce qu’est un automate et comment fonctionnent les supervisions. J’ai aussi acquis des notions de maintenance, ce qui constitue un réel avantage en cas de problème.

Enfin, je dirais qu’il est important de savoir garder son calme pour exercer cette profession, comme lors d’une grosse panne : des moments qui peuvent s’avérer assez stressants, d’autant qu’il y a toujours un risque de se blesser avec une machine.
Q. Quels conseils donneriez-vous aux jeunes qui souhaitent s’engager dans cette voie ?

R. D’être curieux ! Et de faire l’effort de se renseigner sur les différentes étapes de fabrication pour connaître l’ensemble du processus. On ne sait pas forcément ce qui se passe avant ou après notre intervention dans la chaîne de production, et je pense que c’est plus enrichissant d’avoir cette vision globale.
Q. Pouvez-vous évoquer un aspect de votre métier que vous appréciez particulièrement ?

R. Je travaille dans un grand groupe et l’avantage, pour moi, ce sont toutes les possibilités d’évolution. Depuis près de 14 ans, j’ai eu la chance de changer de service ou de site tous les trois ans environ, ce qui m’a permis de faire des choses variées et de découvrir différents aspects de ce métier. Il y a toujours à apprendre.

Toutes les fiches métiers

D'autres métiers proches :

usine_meautis_mlc_190

Automaticien industriel (H/F) dans la filière du lait

Secteur du métier
Voir le métier
Voir tous les métiers

Galerie