pexels-william-fortunato-6140676

Métiers & formations

Fiche métier

Le métier de gestionnaire de stocks d’emballage (H/F) dans la filière du lait

Entrepot réfrigéré, stockage, palettes

En quelques lignes

Le ou la gestionnaire des stocks s’assure de ne jamais être en rupture au risque que les lignes de fabrication s’arrêtent.

Les stocks de produits essentiels pour le fonctionnement d’une industrie laitière sont sous la responsabilité d’un gestionnaire dédié : ingrédients, pièces de rechange, produits de nettoyage, emballages… Le ou la gestionnaire des stocks s’assure de ne jamais être en rupture au risque que les lignes de fabrication s’arrêtent. Le point sur ce métier exercé côté entrepôt et ateliers d’une entreprise laitière.

 

Gestionnaire de stocks d’emballage : un métier entre équipe de production et services logistiques 

Le gestionnaire de stocks d’emballage calcule, anticipe et commande les emballages en tout genre (aluminium, papier, étiquettes, cartons…) pour les mettre à la disposition des équipes en atelier, le moment voulu. 

Il travaille en étroite coordination avec la production et les services logistiques. Via des outils informatiques, il suit quotidiennement la consommation d’emballages sur le site afin d’anticiper les besoins. Il vérifie et évalue que les stocks à disposition correspondent aux besoins de la semaine suivante. 

Si le stock annoncé sur l’ordinateur ne correspond pas à celui disponible dans l’entrepôt, il lui revient de passer rapidement commande pour éviter que la chaîne de production soit interrompue. 

 

Les gestionnaires de stocks d’emballage : une capacité d’anticipation, avant tout

Interpréter, anticiper, s’adapter et réagir rapidement sont les qualités indispensables pour faire ce métier. Il incombe à ce technicien d’harmoniser le flux des emballages provenant des fournisseurs et des besoins des opérateurs de production, et ce, que ce soit en temps normal ou pendant les périodes de forte activité. 

 

Responsable des stocks : un travail parfois sous pression 

Les situations d’urgence sont courantes dans ce métier. En cas de retard de livraison, c’est au responsable des stocks de lui trouver rapidement une solution. 

Le téléphone constitue son meilleur allié, les plateformes de commandes également pour débusquer les stocks et les acheter au meilleur prix. 

Ce métier requiert également de la diplomatie et du sang-froid afin de trouver rapidement des solutions. Afin de l’assister dans ses tâches, le gestionnaire est entouré de magasiniers

Pour évoluer dans sa carrière, le gestionnaire de stocks d’emballage doit gagner en compétences. Il pourra ainsi prétendre à un salaire plus élevé en maîtrisant entre autres les logiciels de gestion de la logistique informatisée

Le gestionnaire de stocks d’emballage exerce un métier qui requiert de l’organisation et de l’anticipation. Il doit s’assurer de la quantité et de la qualité des emballages dans l’entrepôt. Le stock disponible doit satisfaire les besoins de l’entreprise. La meilleure formation pour décrocher ce poste est un cursus de bac pro logistique.

Témoignage

Usine, stockage, rayonnage, chariot élevateur
Témoignage d’un gestionnaire de stocks d’emballage

Lieu : Centre est de la France

Q. Quelles sont les qualités clés de la gestion de stock d’emballage?
R. La rigueur, l’autonomie et le relationnel. On ne peut pas faire ce métier sans avoir le sens de l’organisation. Il faut aussi le sens des responsabilités, être capable de prendre des décisions rapides, surtout dans des situations d’urgence. Et puis, nous sommes en contact permanent avec les fournisseurs. Même si nous ne négocions pas directement les produits, nous négocions les délais de livraison, ce qui suppose d’avoir la fibre diplomatique !
Q. Les particularités de votre métier ?
R. Je suis chargé de gérer l’emballage de la Vache qui rit, de l’aluminium à la caisse d’expédition, en passant par les étiquettes et… par le petit fil rouge qui permet l’ouverture ! Il faut que les quantités adaptées de chacun de ces éléments soient réunies en même temps. Il faut être partout, s’adapter aux changements, et garder les pieds sur terre, car il faut en plus se souvenir de tout ! Il y a un ensemble de contraintes, mais c’est aussi tout cela qui fait l’intérêt du métier.
Q. Un travail d’équipe ?
R. Mes magasiniers et moi formons une véritable équipe. Les journées sont conviviales, chacun sait ce qu’il a à faire. Les magasiniers viennent me voir seulement en cas de problème. Il n’y a pas de lourdeur hiérarchique.
Q. Comment devient-on gestionnaire de stocks ?
R. J’ai un parcours plutôt atypique : j’ai fait un CAP et un BEP électrotechnique, avant d’arriver un peu par hasard au service expéditions de l’usine, où je chargeais les camions. Puis, j’ai fait « mon bonhomme de chemin » : ouvrier pilote aux expéditions [chefs d’équipe qui contrôlent les produits finis avant qu’ils soient chargés dans les camions], puis gestionnaire des ingrédients et additifs au service des matières premières, et enfin ce poste. À mon sens, il n’y a pas de diplôme requis pour être gestionnaire des stocks, il faut juste développer les bonnes compétences. On peut avoir en interne des formations courtes de responsable magasinier, mais on se forme aussi beaucoup « sur le tas », en pratiquant le métier.

Toutes les fiches métiers

Secteur :Industrie

Domaine :achats/logistique

D'autres métiers proches :

Stock de produits laitiers, Rungis, logistique

Planificateur en industrie laitière (H/F)

Secteur du métier
Voir le métier
pexels-tiger-lily-4483561

Le métier de cariste (H/F)

Secteur du métier
Voir le métier
Voir tous les métiers

Galerie