pexels-william-fortunato-6140676

Métiers & formations

Fiche métier

Planificateur (H/F) en industrie laitière

stock marchandise commande chariot élévateur

En quelques lignes

Dans l’industrie laitière, le planificateur ou la planificatrice assure l’équilibre entre les commandes et les productions. Focus sur un métier émergent.

Exerçant au sein d’une usine de lait, le planificateur ou la planificatrice prévoit les approvisionnements pour les faire coïncider avec les commandes des clients ou les produits qui seront fabriqués à l’usine. 

 

Industrie du lait : les nombreuses fonctions du planificateur et de la planificatrice

Chargés d’organiser et de réguler les flux de marchandises au sein de l’usine de lait, ces techniciens s’attachent à faire coïncider les commandes des clients avec les produits qui sortent de l’usine. 

Ils régulent les flux entre l’usine, l’entrepôt et les clients. Leur priorité : éviter les ruptures de stock et les surplus qui génèrent des pertes économiques. 

Pour ce faire, il ou elle dresse l’inventaire des stocks, établit un calendrier de la production en fonction de nombreux paramètres (disponibilité des machines, des opérateurs ou encore des matières premières). 

Il/elle gère toutes les opérations via des logiciels de Gestion Assistée par Ordinateur

Il est possible d’accéder à ce métier d’avenir avec un licence pro produits laitiers management des hommes et des produits.

 

Les planificateurs, ou l’art de la rationalisation en entreprise laitière

Suite à une commande, le planificateur entreprend plusieurs démarches :

  • il vérifie si les stocks seront suffisants à la date indiquée par le client. 
  • il ajuste la quantité depuis la fabrication. 
  • il prend en compte différents paramètres de la fabrication du fromage : la durée d’affinage du fromage qui ne peut pas être compressée, la date de péremption du produit… 
  • il doit également prévoir un plan B en cas d’annulation, ce qui est toujours possible. 

Le planificateur doit maîtriser son domaine, de A à Z, avoir une vision très large tout en prenant des décisions rapides en fonction de la situation. En cas de stock non écoulé, il doit en informer le commercial et l’usine pour un ajustement de la production. 

Ce professionnel de niveau bac+2/3 joue un rôle important sur les flux de marchandises en traitant les commandes, en établissant les plans de production, en gérant l’approvisionnement des produits finis… 

La gestion assistée par informatique, outils des planificateurs

L’informatique est un outil précieux pour les planificateurs qui doivent anticiper certains événements grâce à différentes données. 

Toutefois, ils doivent également avoir en complément, une parfaite connaissance des process de fabrication pour prendre les bonnes décisions au bon moment. De ce fait, ils sont réactifs et aptes à travailler en collaboration avec les équipes à tous les niveaux de la chaîne. 

L’évolution de carrière d’un technicien planificateur peut prendre quelques années. Il prétendra alors au poste de responsable d’un service de gestion de production ou de chef de projet GPAO. Pour devenir ingénieur, une formation complémentaire est nécessaire. 

Métier émergent, ce poste connaît un fort développement depuis ces dix dernières années. Le planificateur est un maillon important de la chaîne. Il s’assure que les approvisionnements correspondent à la production. Il travaille sous de nombreuses contraintes et n’a pas droit à l’erreur, car le produit laitier est périssable.

Témoignage

Usine, préparation de cartons avec pot de crème, stockage
Témoignage d’un planificateur

Lieu : Ouest de la France

Q. Quelle est la caractéristique du métier de planificateur ?
R. Notre objectif est de réussir à établir le lien le plus fluide entre le service commercial et le service production, deux mondes qui obéissent chacun à des séries de contraintes différentes. Il n’y a pas toujours de solution parfaite. On est obligé de choisir la moins mauvaise. Et c’est en général celle qui coûte le moins cher à l’entreprise.
Q. Les spécificités du secteur laitier ?
R. Le produit laitier est périssable. S’il n’est pas écoulé à temps, il est perdu. Nous n’avons droit à aucune erreur de planification. Les enjeux pour l’entreprise sont forts, car une mauvaise régulation peut entraîner la perte d’un client et de beaucoup d’argent.
Q. Un métier d’avenir ?
R. C’est un métier qui se développe fortement depuis 10 ans. Même s’il existe différentes formations pour y arriver, l’activité demande une très bonne expérience terrain et une bonne dose de bon sens.

Toutes les fiches métiers

D'autres métiers proches :

Etiquetage

Gestionnaire de stocks d’emballage (H/F) dans la filière du lait

Secteur du métier
Voir le métier
Voir tous les métiers

Galerie