Chaine d'embouteillage de lait

Métiers & formations

Fiche métier

Inséminateur

Inséminateur vétérinaire paillette

En quelques lignes

SPECIALISTE DE LA REPRODUCTION, IL EFFECTUE LES INSEMINATIONS SUR LES VACHES LAITIERES ET SELECTIONNE LEUR DESCENDANCE.

Sélectionneur d’équipes… laitières

Spécialiste de la reproduction, l’inséminateur assure ses tournées de ferme en ferme, répartit son temps entre l’insémination, les contrôles de gestation, le groupage des chaleurs et l’examen des veaux issus de l’insémination.

Son rôle est déterminant pour la pérennité de l’exploitation car la sélection des meilleurs reproducteurs participe à l’amélioration à long terme du troupeau.

Insémination, mode d’emploi

Salarié d’un centre d’insémination coopératif ou privé, agréé par le Ministère de l’Agriculture, l’inséminateur a la responsabilité d’un secteur géographique. Il pratique environ 5000 inséminations par an.
L’acte d’inséminer est une opération rapide mais délicate, en introduisant la semence de taureau dans le vagin de la vache à l’aide d’une longue seringue « pistolet ». Il lui faut faire preuve de calme, d’adresse et de précision.
L’insémination artificielle offre le choix d’un plus grand nombre de taureaux. En effet, l’inséminateur apporte, dans sa bonbonne, des paillettes de sperme congelé de plusieurs taureaux sélectionnés.

Taureaux sur catalogue

Le taureau approprié sera choisi en fonction des caractéristiques de chaque vache (robustesse, production de lait, forme de la mamelle, taille et poids des veaux…), ainsi que du plan d’accouplement éventuellement établi par l’exploitant. Pour parfaire le choix, l’inséminateur dispose, dans son ordinateur, de toutes les caractéristiques et performances des descendants de chaque taureau-père. Un véritable catalogue informatisé de taureaux !
La sélection d’un troupeau se pense au moins avec une génération d’avance : c’est le veau (ou la génisse) de la vache inséminée qui bénéficiera de l’amélioration génétique. C’est pourquoi il faudra vérifier, après la naissance du veau, que les caractères recherchés ont bien été transmis.

Témoignage

Inséminateur vaches
Inséminateur

Lieu : Nord de la France

Depuis : 1998

Q. Quels sont les atouts nécessaires à un bon inséminateur?
R. Savoir conseiller, observer, et avoir le sens du contact. C’est un aspect essentiel pour les éleveurs avec lesquels nous finissons souvent par avoir des relations quasi familiales.

Q. Une particularité ?
R. On travaille par secteur. Chaque secteur représente environ 2500 inséminations « première » *. C’est une responsabilité importante que nous assumons seul face à l’exploitant.

Q. Les difficultés de la tâche ?
R. Bien que l’insémination s’effectue 365 jours par an, il y a une irrégularité du travail dans l’année. Je suis surchargé en hiver et sous employé en été, car je suis tenu de m’adapter à la demande de l’éleveur. *Si l’insémination n’est pas fécondante la première fois, il faudra faire une seconde insémination aux chaleurs suivantes (c’est à dire 21 jours après). En l’absence de résultat, il faudra rechercher la cause : mauvaise détection des chaleurs par l’éleveur ? Insémination trop tardive ? Mauvais état de santé de la vache ?

Toutes les fiches métiers

Galerie