pexels-william-fortunato-6140676

Métiers & formations

Fiche métier

Pilote de coagulateur (H/F)

Juge du decoupage du caille (pour obtenir des morceaux de la taille de grains de ble)(2)

En quelques lignes

Le ou la pilote de coagulateur est un technicien spécialisé : sa mission est de contrôler la transformation du lait caillé lors de la fabrication du fromage.

La transformation du lait requiert des compétences précises. Des spécialistes interviennent à différentes étapes du traitement de cette matière fragile : parmi eux, le ou la pilote de coagulateur.


Le pilote de coagulateur, expert du caillage et emprésurage du lait

Lors de la fabrication du fromage, le caillage du lait est effectué à l’aide du coagulateur, une machine mesurant plus de 50 mètres de long et ressemblant à un tapis roulant. 

  • Le lait se déverse sur le tapis et se transforme progressivement en lait caillé grâce à l’emprésurage effectué par le pilote. 
  • Le lait caillé est ensuite tranché, puis moulé. 

Cette transformation dure 1h40 minutes et 240 000 litres de lait sont caillés en une journée.

 

Les rôles du pilote de coagulateur

Le lait est un produit vivant et fragile. La transformation en caillé est une opération délicate qui demande une très grande attention, d’autant qu’il s’agit de la première étape de la transformation du lait en fromage. 

Dans les grandes fromageries, tout le processus se déroule dans le coagulateur qui est contrôlé en permanence par des capteurs. Le ou la pilote de coagulateur est ainsi informé(e) des irrégularités, comme une température trop basse ou trop élevée. 

En cas d’anomalie, il ou elle pourra réagir rapidement et intervenir pour rétablir la situation. 

 

Les pilotes de coagulateur effectuent plusieurs tâches : 

  • relever sur des fiches, les mesures et les consignes entreprises ; 
  • contrôler l’acidité et le temps de prise tout au long de la transformation ; 
  • effectuer des prélèvements pour les analyses bactériologiques au laboratoire 
  • prélever des échantillons par type de fromage fabriqué pour la traçabilité des produits. 

 

Le métier de pilote de coagulateur, un travail en équipe

Pour la coagulation, le lait passe dans l’atelier de préparation (pasteurisation, standardisation en matière grasse et matière protéique, ensemencement en ferments lactiques, maturations) avant de passer par le coagulateur. Après cette étape, le lait passe dans le moulage. 

Ces trois étapes sont interdépendantes et se déroulent en continuité. Dans le cas où le lait ne serait pas assez chauffé dans l’atelier de préparation, le pilote de coagulateur intervient en abaissant une paroi mobile pour créer un espace vide sur le tapis. 

L’acidité du caillé influençant la qualité du fromage, le pilote prévient immédiatement le conducteur de la mouleuse en cas de pH hors norme. Ce dernier règle le volume de caillé versé dans les moules pour obtenir des fromages identiques en poids. 

A ce titre, il est bon d’avoir à l’esprit que ce métier s’exerce souvent dans une atmosphère tropicale : humide et chaude. Ce qui peut être fatiguant au début.

Pour accéder à ce poste, un BP Industries alimentaires ou encore un Bac pro Pilote de ligne de production sont souvent privilégiés. Pour faire évoluer sa carrière, le pilote de coagulateur devra d’abord en apprendre davantage sur toute la chaîne de production : l’égouttage, le démoulage, le salage, etc. Après quelques années, il pourra prendre la tête d’une équipe.

 

Le ou la pilote de coagulateur assure la transformation du lait en caillé. Pour ce faire, il assure le bon fonctionnement du coagulateur et travaille en étroite collaboration avec les opérateurs des ateliers de préparation et du moulage. La formation professionnelle technicien spécialisé en transformation laitière permet d’accéder à ce métier de l’agriculture. 

Témoignage

Jeune fille ds usine Programation sur écran du coagulateur
Témoignage d’un pilote de coagulateur

Lieu : Est de la France

Q. Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier de pilote de coagulateur?
R. On voit ce qu’on fait, le produit évolue sous nos yeux, c’est assez magique. Et puis, on se sent directement responsable de la qualité des fromages que les consommateurs achètent en magasin. Moi, je suis fier de fabriquer de bons produits !
Q. Des difficultés particulières ?
R. Je marche beaucoup. Un aller-retour sur la machine, cela représente déjà 120 mètres, et je n’arrête pas. Il m’a fallu un peu de temps aussi pour m’habituer à la chaleur. Mais bon… l’hiver, on est content !
Q. Quelle évolution possible pour un pilote coagulateur ?
R. Pour évoluer, il faut d’abord se familiariser avec toute la chaîne de production. Ensuite, au bout de deux ou trois ans, on peut envisager de devenir chef d’équipe dans un des ateliers.

Toutes les fiches métiers

D'autres métiers proches :

Controle visuel d'une meule dans la cave de pre-affinage

Agent d’affinage (H/F)

Secteur du métier
Voir le métier
Voir tous les métiers

Galerie