pexels-william-fortunato-6140676

Métiers & formations

Fiche métier

Préparateur de commandes (H/F) dans l’industrie du lait

Stock de produits laitiers, Rungis, logistique

En quelques lignes

Dans une usine laitière, le préparateur de commandes ou la préparatrice met tout en œuvre pour que les commandes des clients soient livrées en temps et en heure.

Le préparateur de commandes ou la préparatrice doit respecter les délais, préparer les marchandises et les livrer. Il ou elle est aussi chargé(e) de gérer les stocks. Exercer le métier de préparateur de commandes requiert de bonnes conditions physiques et une capacité d’organisation. Un métier accessible à niveau CAP, BEP et Bac.

 

Le métier de préparateur de commandes dans l’entreprise laitière

Le préparateur de commandes se charge de préparer les marchandises destinées à être livrées aux clients. Il prépare les produits suivant les indications du bon de commande provenant du service commercial. 

Il doit respecter les délais et choisir les bons lots. Le préparateur de commandes s’assure que les produits soumis à la DLUO ou Date Limite d’Utilisation Optimale ne restent pas trop longtemps en stock. 

Côté formation, un bac pro ou un CAP agricole permet d’accéder à ce poste.

 

Préparateur/préparatrice de commandes : ses activités principales

Le tempo de ses journées est souvent cadencé ! Entre les préparations de commandes, le colisage des produits ou encore le repérage des anomalies de manutention, le préparateur de commandes a aussi pour fonction d’identifier les produits et de renseigner tous les documents relatifs à l’expédition

Après la réception du bon de préparation auprès du secrétariat commercial, il compose la palette et scanne la commande pour enregistrer les informations dans le système informatique. 

Ce métier inclut la manipulation de charges parfois lourdes, puisque le préparateur effectue lui-même le colisage des produits, c’est-à-dire l’emballage et la protection des produits à expédier. Comme il travaille dans un entrepôt réfrigéré à 4°C, ce professionnel doit avoir une bonne condition physique.

 

L’informatisation en temps réel, une aide aux préparateurs de commandes

Le travail du préparateur de commandes ne s’arrête pas à l’expédition des colis. Il doit ensuite ranger l’entrepôt et refaire les piles pour faciliter la vérification du stock. 

Par ailleurs, le rythme de travail est irrégulier et plus soutenu en début et en fin de semaine, ainsi que durant les périodes des fêtes. L’informatisation en temps réel a beaucoup apporté à ce poste, en le dédouanant du comptage manuel des stocks pour le recentrer sur des tâches plus valorisantes de gestion.

Après quelques années, le préparateur de commandes peut devenir chef d’équipe ou encore chef des expéditions.

 

Rigueur, vigilance et organisation sont essentielles pour devenir préparateur de commandes. Ce métier demande également une très bonne condition physique et beaucoup de motivation. Le préparateur de commandes est connu sous d’autres appellations : préparateur logistique, opérateur logistique ou encore agent de distribution.

Témoignage

Usine, stockage, conditionnement, robot, chaine, préparation de commande
Témoignage d’un préparateur de commandes

Lieu : Centre de la France

Q. Votre métier de préparateur au quotidien ?
R. Je travaille sur une cinquantaine de références. Et je me repère plus facilement au code qu’au nom du produit. Je réunis les produits, mais ne les superpose jamais au hasard : je les range selon leur solidité. La rigueur et la vigilance sont importantes à toutes les phases, car nous sommes la dernière étape avant le client.
Q. Quels sont les atouts du métier ?
R. C’est un travail d’équipe. Nous sommes toujours au moins deux permanents. J’entretiens aussi de bonnes relations avec ceux qui assurent les étapes avant et après nous, emballeur et transporteur. C’est un travail intense, mais qui est moins répétitif que d’autres parce qu’on bouge beaucoup. Il laisse quand même le temps de discuter !
Q. Les qualités nécessaires d’un bon préparateur de commandes ?
R. C’est un métier exigeant physiquement, il faut avoir les capacités physiques, la motivation et savoir s’organiser et s’adapter aux horaires. Il faut aussi savoir compter. En général, la palettisation se fait par multiples de 14. C’est comme ça que je suis devenu imbattable sur la table des 14 !

Toutes les fiches métiers

Secteur :Industrie

Domaine :achats/logistique

D'autres métiers proches :

Cariste chariot élévateur jaune, entrepot, boites

Cariste (H/F) dans l’industrie du lait

Secteur du métier
Voir le métier
Voir tous les métiers

Galerie