Métiers et formations

Métiers & formations

Fiche métier

Chef d’équipe fabrication beurre

Deux hommes travaillant dans un bureau

En quelques lignes

IL VEILLE A CE QUE LES COMMANDES DE PRODUCTION SOIENT REALISEES DANS LES DELAIS ET DANS LES MEILLEURES CONDITIONS.

Un métier polyvalent

Dans l’atelier de fabrication du beurre, le chef d’équipe encadre les conducteurs de baratte ; il veille à ce que les commandes de production soient réalisées dans les meilleures conditions possibles ; il est en lien constant avec les autres services de l’usine.

Le chef d’orchestre des barattes

Lorsqu’il prend son poste, le chef d’équipe note les consignes de son homologue dont il prend la suite. Puis, il s’assure que tous les conducteurs de machines sont présents. Au cours de la journée, il organise les pauses et les relèves sur les chaînes de production.

Il est très vigilant sur le comportement des opérateurs et veille notamment à ce que chacun applique les règles de sécurité pour éviter les accidents : un atelier de beurre peut être très bruyant et… glissant.

Il est de son ressort de faire appliquer le programme de production, en suivant le taux de rendement des machines et en effectuant la « clôture » des commandes. Cela lui permet ainsi de surveiller les écarts de production et de les rééquilibrer si besoin.

Afin de veiller à la qualité du produit tout au long du programme de fabrication, il vérifie régulièrement les résultats des analyses faites par le laboratoire sur les échantillons prélevés. En cas de problème, il peut par exemple décider de relaver entièrement une ligne de production.

Le sens du contact et de la diplomatie

En tant que chef d’équipe, il doit quotidiennement motiver ses collaborateurs et dialoguer avec eux pour améliorer sans cesse les conditions de production. De plus, il favorise leur polyvalence en leur proposant régulièrement de travailler sur des machines différentes.

Tous les jours, le chef d’équipe est en relation étroite avec le laboratoire, pour les analyses bactériologiques ou physico-chimiques, mais aussi pour les dégustations comparatives hebdomadaires. Il fait appel au service de maintenance en cas de panne sur une machine ou de non-respect des règles de sécurité,. Il est également en contact permanent avec le responsable production et avec le responsable des achats d’emballage pour assurer le respect des plannings.

Témoignage

Cuves de beurre usine
Chef d’équipe fabrication beurre

Lieu : Ouest de la France

Depuis : 1995

Q. L’activité varie-t-elle au cours de l’année ?

R. En fonction des saisons, certaines lignes de production ne tournent pas. Certaines tournent l’été et d’autres l’hiver. Par exemple, on fait du beurre plus dur pour les pâtissiers, on appelle ça du beurre d’hiver. La maturation [de la crème] est différente entre l’été et l’hiver. C’est en fonction des indices d’iode que nous donne le labo que l’on déclenche la maturation physique ou bien qu’on l’arrête, au printemps, pour avoir un beurre toujours tartinable.

Q. Quelles qualités faut-il pour faire ce métier ?

R. Il faut avoir une bonne résistance physique par rapport au bruit. Il faut aussi beaucoup marcher car le site est grand et il y a de nombreux étages à monter et descendre. Enfin, il vaut mieux être diplomate.

Q. Qu’appréciez-vous le plus dans votre métier ?

R. Je me sens bien dans mon métier, car mes activités sont très variées. J’aime cette polyvalence et la relation avec les employés, même si encadrer du personnel n’est pas toujours évident.

Toutes les fiches métiers

Galerie