Métiers & formations

Fiche métier

Chef d’exploitation laitière

Homme et vache Prim'Holstein dans prairie

En quelques lignes

IL GERE SA FERME POUR OBTENIR UNE PRODUCTION DE LAIT CONFORME AUX EXIGENCES DE QUALITE ET DE QUANTITE.

L’esprit d’entreprise

Véritable chef d’entreprise, l’éleveur laitier a pour objectif de veiller à la qualité du lait qu’il vend ; polyvalent, il doit gérer
• son troupeau de vaches,
• ses bâtiments (étable, salle de traite, grange…) et son matériel (tracteur, faucheuse…),
• ses terres (prairies et cultures).
Et s’appuyer sur un réseau de conseillers professionnels avec qui il entretient des relations de confiance : vétérinaire, contrôleur laitier, responsable du centre d’insémination, commercial matériel de traite, conseiller de gestion…

Au service du troupeau

Le troupeau laitier est au cœur des préoccupations de l’éleveur :
• La traite s’effectue 2 fois par jour, 365 jours par an !
• Il veille à l’alimentation de ses bêtes, tout au long de l’année. Il surveille de très près le “régime alimentaire” de chaque vache et calcule les rations équilibrées en herbe, fourrage, céréales, foin et compléments.
• Il assure le suivi sanitaire du troupeau et alerte le vétérinaire en cas d’anomalie.
• Au printemps, il organise la mise en prairie des vaches et régule la quantité d’herbe qu’elles pâturent en jouant sur les parcelles.
• En prévision de l’hiver, il doit semer, récolter et stocker du fourrage et des céréales.

S’adapter et anticiper
L’éleveur veille à la qualité et à la quantité de lait qu’il vend. La qualité, notamment, influe directement sur ses revenus : il doit donc la maîtriser en permanence.

Il doit également penser à l’avenir de son exploitation, notamment au renouvellement du troupeau : il faut prévoir les plans d’accouplement pour améliorer la descendance de chaque bête. Un troupeau c’est en moyenne 35 vaches en production et 12 à 15 génisses élevées pour la relève.

Témoignage

Eleveuse qui branche les gobelets traite
Chef d’exploitation laitière

Lieu : Centre de la France

Depuis : 1985

Q. Qu’est-ce qui caractérise ce métier ?
R. “Mon métier me permet d’apprendre beaucoup et l’on a des responsabilités, notamment vis-à-vis des consommateurs. Il faut le faire avec passion, car en plus d’être un investissement personnel, c’est souvent un investissement familial.”

Q. Les bons côtés ?
R. “Le plus agréable est de faire le point avec le conseiller en gestion, notamment lorsqu’il vous annonce que les résultats économiques sont excellents. Pouvoir faire visiter son exploitation et être fier du travail accompli est aussi très agréable.”

Q. Les qualités indispensables ?
R. “Il faut savoir se remettre en cause régulièrement. On ne peut pas vivre sur des acquis car les objectifs d’hier peuvent changer demain. C’est pourquoi il faut posséder de grandes capacités l’adaptation en toutes circonstances. Il faut aussi être débrouillard et bricoleur.”

Toutes les fiches métiers

Secteur :Elevage

Domaine :Exploitation

Reportages liés :

Mission CAPSport dans les collèges

Surpoids : les collégiens se mobilisent avec CAPSport

Voir le reportage
L'importance du petit déjeuner

Santé à l’école : 3 questions au Dr Roux

Voir le reportage
Participer au concours de cocktails Inventons-lait

Concours Inventons-lait : inscriptions jusqu’au 17 décembre

Voir le reportage
Voir tous les reportages

Galerie