pexels-william-fortunato-6140676

Métiers & formations

Fiche métier

Technicien travaux neufs (H/F) dans l’industrie du lait

pexels-mikael-blomkvist-8960996

En quelques lignes

L'objectif des techniciens travaux neufs est d’optimiser la productivité de l’entreprise et d’améliorer les conditions de travail des opérateurs.

Au sein d’une industrie laitière, la technicienne ou le technicien travaux neufs intervient sur deux aspects : l’amélioration des équipements existants et l’installation d’équipements neufs. Son objectif est d’optimiser la productivité de l’entreprise et d’améliorer les conditions de travail des opérateurs. Être à l’affût des nouvelles technologies est essentiel dans ce métier accessible à bac + 2/3. 

 

La mission d’un technicien travaux neufs en usine laitière

Afin d’optimiser la production de l’usine laitière tout en améliorant les conditions de travail des agents opérateurs, le technicien travaux neufs ou la technicienne doit à la fois trouver des solutions pour améliorer l’existant et installer des équipements neufs. 

Son savoir-faire est très recherché dans les grands groupes. Dans les moyennes et petites structures, ce métier est rattaché au responsable de maintenance ou au responsable de production

Exerçant un métier polyvalent, le technicien travaux neufs réalise un diagnostic des équipements industriels et trouve des solutions pour que le site soit conforme aux normes d’hygiène, de sécurité, mais également environnementales et techniques imposées.

 

La démarche d’optimisation d’un ou une technicienne travaux neufs

Le savoir-faire de ce spécialiste des travaux est essentiel pour tous les postes de production. En retour, cette fonction exige une parfaite connaissance de tous les métiers de la maintenance et du fonctionnement des machines de la ligne de production. 

Le technicien va ainsi échanger avec chacun des collaborateurs, puis poser son diagnostic qui identifiera les problèmes rencontrés par les divers agents et techniciens de l’usine, et les leviers d’optimisation. 

Il lui incombe d’impliquer chacun dans le choix de la solution pour qu’ils se sentent concernés par la situation et plus tard, embarqués dans le changement. 

 

Les principales qualités des techniciens travaux sur une ligne de production de lait

Le métier de technicien travaux neufs exige de gagner en expertise en permanence. Ces professionnels sont responsables de la veille technologique de l’industrie. Il leur revient ainsi de trouver des machines innovantes pouvant aider l’entreprise à dépasser ses concurrents. Ils seront les premiers informés dès la sortie d’un nouvel équipement. 

La sécurité devant être prise en compte dès la conception des machines, il revient aux techniciens de mettre en place des dispositifs sûrs et fiables. 

L’expérience est le meilleur bagage pour le technicien travaux neufs. En évoluant au sein de la même entreprise, il peut accéder au poste de responsable technique de l’usine

 

La réalisation des différentes étapes de production dans une usine de la filière du lait doit se faire dans le respect des conditions réglementées et suivant des critères stricts. Cela dans le souci de garantir aux opérateurs les meilleures conditions de travail. Le technicien travaux neufs est aussi chargé de trouver des solutions pour développer la productivité de l’usine laitière. 

Témoignage

Ferme avec toit en panneaux photovoltaïques, blé, forêt
Témoignage d’un technicien travaux neufs

Lieu : Nord de la France

Q. Quelles sont les principales qualités d’un technicien travaux neufs ?
R. La première qualité, c’est la persévérance. La conception d’un chantier neuf peut en effet être très longue ! La seconde, c’est le sens de l’organisation. Il faut avoir tout planifié en détail avant le démarrage du chantier, parce qu’ensuite, tout doit aller très vite. Les différents intervenants doivent se succéder sans accroc, car pendant ce temps, l’enchaînement des productions est paralysé. Enfin, il faut être ouvert au dialogue, écouter ce que les gens ont à dire.
Q. Il faut impliquer les utilisateurs ?
R. Toujours ! Ils connaissent bien leur machine, et apportent de bonnes idées. Et souvent, on touche à des outils qui marchent bien, on dérange les gens dans leurs habitudes. J’ai un principe : ce n’est pas moi l’utilisateur, donc je vais voir les gens pour connaître leurs besoins, pour assurer la compatibilité du projet, pour qu’il soit accepté. Au final, l’objectif est que les opérateurs aient de meilleures conditions de travail.
Q. Les satisfactions du métier ?
R. Je suis le projet du début à la fin. Cela va de l’étude des travaux à leur réalisation, jusqu’aux conseils d’utilisation aux opérateurs, voire à la formation des responsables de maintenance une fois le chantier achevé.
Q. Votre responsabilité est donc en jeu ?
R. En effet. Quand on propose des solutions sur un chantier, on fait obligatoirement des choix. On retient des intervenants, on adopte une technique en renonçant parfois à une autre. Ce sont des options déterminantes. Une fois la décision prise, impossible de revenir en arrière. On n’a pas droit à l’erreur, il faut bien réfléchir avant !

Toutes les fiches métiers

Secteur :Industrie

Domaine :maintenance/équipement

Formations :

Usine, chaine de bouteille de lait personnes de dos

CS Automatisation dans l’industrie laitière

Voir la formation
Voir toutes les formations

D'autres métiers proches :

esml2)

Technicien conseil en production laitière (H/F)

Secteur du métier
Voir le métier
usine_meautis_mlc_003

Technicien optimisation process (H/F) en industrie laitière

Secteur du métier
Voir le métier
Voir tous les métiers

Galerie